Ma Diablesse

Par Marie

Ma main glisse sur mon corps, dieu ce que c’est bon ! Doucement, sensuellement. Je ferme un peu les yeux. Son joli corps apparaît. Elle se dandine en souriant.
Ma diablesse.
Encore habillée, elle joue avec ses cheveux, elle fait mine de faire tomber son pantalon. J’ai envie d’elle. Terriblement, passionnément. Son regard brûlant croise le mien. Je perds toute crédibilité, faible comme ça, et elle joue de moi.

Mon corps s’alourdit dans le lit, mes paupières sont fermement closes. Ma main droite trouve rapidement le chemin du plaisir. Le bout de mes doigts gauches caressent mes seins, je crois que tout est inconscient. Ou mécanique. À force, je ne sais plus. Mes cuisses tremblent. Mes sens sont en émoi.

Chacun de ses vêtements tombe petit à petit. Elle me fait patienter. Elle me fait la désirer. Ah. Petite ingénue. Elle mériterait le châtiment. Les anges n’avaient qu’à bien se tenir. J’aime ces moment solitaires nocturnes où le temps m’appartient. Tout est entre mes mains.

Je caresse ce petit organe, mon doux clitoris. Mon cher et tendre amour. Mon premier amant, mon plus fidèle. Il est presque douloureux, mais ma main s’active au rythme des fesses de ma diablesse enflammée. Les doigts de ma main libre se crispent sur mon ventre, griffant presque ma peau. Ma vision s’embrume, je peine à percevoir ma belle. Ses cheveux blonds virevoltent autour d’elle, autour de moi. Je tends le bras pour l’attraper, elle est si belle. Mais elle recule. Elle n’est pas là. Ma respiration est forte, presque bruyante. Penser commence à être compliqué : mon corps est à la merci de mon plaisir.

Ma main humide maintenant glisse sur mon sexe. Mon corps se tend, ma respiration haletante est transformée en légers gémissements, en quelque prénom soupiré. Mes mains retombent sur le drap, mes cuisses se replient sur elles-mêmes. Je souris, je ris un peu. Vivement qu’elle soit rentrée.

 

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de test — aucune commande ne sera faite pour le moment.. Ecris nous un petit mail pour la commande: info.junon@gmail.com Ignorer