L’Ovulation

Par Clémentine

Tout corps est créé pour se reproduire à un moment ou à un autre.
Celui de la femme a spécialement été conçu pour être fécondé, porter l’enfant et donner la vie. Alors bon, est-ce une chance ou non ? À vous de voir.
De notre côté, les avis sont mitigés.
Pour permettre la fécondation, il faut des outils spéciaux, dont l’ovulation fait partie.
Comment notre corps fonctionne-t-il durant cette partie de notre cycle ? Là est la question.

Tout d’abord, l’ovulation est l’action de libération d’un ovule par l’ovaire.
L’ovaire est l’organe féminin qui produit des ovules et des hormones. Il fait partie de l’appareil reproducteur de la femme et marche par paire.
L’ovule lui, est une cellule produite par la femme et qui contient les chromosomes du futur embryon à féconder. Sa durée de vie varie de 24 à 72h selon la fertilité de la femme.

L’ovulation se fait chez la femme durant son cycle.
C’est l’hormone FSH, sécrétée par le cerveau, qui va stimuler les ovaires et permettre à ces derniers de créer des estrogènes, et ce durant les 14 premiers jours du cycle.
C’est alors aux alentours du 14e jour que l’hormone LH produite par le cerveau va commander aux ovaires de lâcher l’ovule fabriqué par ce dernier.
Une fois lâché, l’ovule descend vers l’utérus par les trompes de Fallope.
L’utérus est pour lui un lieu de rencontre possible avec des spermatozoïdes introduis par l’homme lors de rapports sexuels.
Si l’ovule est fécondé, il sera implanté contre la paroi de l’utérus qui formera son nid pendant 9 mois.
Dans un autre cas, si l’ovule n’est pas fécondé sous 24 ou 72h (selon les femmes), les règles apparaîtront et débarrasseront le corps des déchets ainsi que de l’ovule.

L’ovulation ne tombe jamais à un nombre de jour précis de ton cycle. Elle tombe aux environs du 14 jours, cependant ce n’est pas une date fixe à laquelle se fier. Comme pour les règles, chaque femme est différente et ne serait-ce qu’un léger changement dans le taux de tes hormones ferait passer l’ovulation quelques jours plus tôt ou plus tard dans ton cycle.
Mais alors, comment savoir quand est-ce qu’on ovule ?
La date de l’ovulation ne peut être connue que par test scientifique ou en laboratoire, cependant elle reste prévisible et tu peux toi-même la calculer grâce à différentes techniques. (Attention mesdames, ces méthodes ne peuvent donner une date exacte et donc ne sont pas un moyen sûr de contraception).

*Il y a tout d’abord la méthode de la température. Il faut mesurer et noter ta température corporelle tous les matins en te réveillant.
La progestérone présente dans ton corps va gérer ta température et l’augmenter d’un dixième de degré lors de l’ovulation.
*Des tests d’ovulation semblables aux tests de grossesse sont en vente en pharmacie et calculent ton taux de LH, qui fait un pic environ 1 à 2 jours avant l’ovulation.
*La méthode Billings, elle, consiste à suivre l’état des tes glaires cervicales qui sont sécrétées par le col de l’utérus. La glaire cervicale est essentielle à la fécondité, elle change donc de substance lors de l’ovulation.
Si tu as une sensation de sécheresse au niveau de ta vulve lorsque tu passes le doigt, c’est que ton corps n’est pas en ovulation.
*Enfin, la position de ton col de l’utérus peut aussi donner des indications. Si il est dur, bas et fermé c’est qu’il n’y a pas encore d’ovulation. En revanche si il est mou, haut et ouvert c’est que l’ovulation est en train de se faire est qu’il est prêt à accueillir l’ovule.

Ces deux dernières méthodes requièrent une bonne connaissance de ton corps.
Mais aucune d’elles n’est fiable à 100% et permettent seulement d’optimiser une chance de grossesse ou justement de l’éviter (tout en prenant un moyen de contraception, c’est votre choix).

Laisser un commentaire