Cy le strip de l’intimité

Nous avons eu la chance de pouvoir interviewer Cy, la graphiste et illustratrice de madmoizelle.com qui a sorti dernièrement une nouvelle chronique où elle dessine les petites galères et les grandes joies au quotidien de nos moments de sexualité. On l’aime beaucoup chez Junon et c’était l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette femme au visage de BN.

Pour commencer sur de bonnes bases, peux-tu nous dire qui est Cyrielle ? Et qui est Cy ?

Bonne question ! Pour moi c’est la même personne, c’est juste que Cy c’est le diminutif un peu plus feignasse. Puis des Cyrielle, il en existe pas mal sur l’Internet. Cy, c’est peut-être davantage le personnage qu’il y a sur les strips de Madmoizelle, le personnage qui peut se mettre à poil sans trop de problèmes.

Concernant ta formation, qu’as-tu fais pour en arriver là ?

J’ai une mère qui dessine, elle m’a mis très tôt au dessin et cette passion est venue petit à petit. Pourtant je ne l’imaginais pas en tant que métier, je voulais d’abord être restauratrice d’œuvre d’art, parce que j’aimais bien l’histoire. J’ai commencé par un bac Histoire de l’art pour ensuite me diriger vers une formation de restauration d’œuvre d’art dans une école privée (ouais, c’est dur de rentrer dans le public en n’ayant pas 18 de moyenne générale, beaucoup me comprendront).
Dans cette école, j’ai fini par comprendre que je ne pourrais jamais créer en restant dans ce cursus, donc je me suis redirigée vers une MANAA aux écoles de Condé à Paris, puis un BTS graphisme.
À la suite de cela, j’ai travaillé un an en tant que graphiste dans une boîte qui vendait du vin, ca m’a bien formée, et un jour où je m’ennuyais, j’ai fait une bannière Facebook pour Madmoizelle. Je la leur ai envoyée, Fab (le papa de madmoizelle.com) m’a recontactée pour me dire que mon blog était cool, et il m’a demandé de faire de strips pour Madmoizelle. Il m’a dit qu’il avait un poste de graphiste pour moi, j’ai sauté sur l’occasion. Des bonnes rencontres au bon moment, quoi.

Venons-en au moment croustillant … En quoi consiste ta nouvelle rubrique chez Madmoizelle ?

INSTANT SCOOP : J’ai eu une période de célibat où j’étais en dalle sexuelle et je me suis mise à dessiner du cul, parce que j’avais envie et surtout parce que ce qu’il y avait sur internet ne me convenait pas.
Pour rigoler, un jour, j’ai dit à Fab « Tu sais, moi j’ai des petits carnets coquins..» »Je n’ai pas pré-publié mes carnets de fesses, ils étaient bien trop moches, mais ça m’a fait réfléchir sur la possibilité d’en faire des strips. Et puis je me suis dit qu’on parlait beaucoup de cul, mais le dessin de cul c’est souvent des hommes qui le pratiquent.
Je ne voulais pas forcément faire du bandant, mais plutôt du décomplexant, genre le petit pet en plein coït, un cheveux sur la langue… Et j’aurais bien aimé voir ça quand j’étais jeune pour ne pas me dire « Au mon Dieu, c’est quoi ça ? » au moment venu.

Cy, c’est finalement ton personnage mais c’est aussi moi, ma voisine et toutes les Junons, tout le monde peut s’y identifier…

Oui, pour le moment je m’appuie sur des histoires personnelles vécues mais ça va évoluer. Je trouve dommage que dans le porno, tout soit hétéro-centré, je veux faire des strips qui s’adressent à tous.

D’où viennent ces témoignages ?

Pour l’instant j’en ai fait qu’un et j’ai autour de moi un panel assez grand, mais bientôt je vais devoir demander des témoignages. Mais bon, je me vois mal demander ça à mon voisin de métro 😉 (rires)
Le prochain strip sera sur une histoire de fesses lesbien !

Donc toutes ces histoires ont été vécues ?

C’est un peu romancé forcément, mais pour tout ce qui est fesse, c’est du vrai, c’est du concret. Dans mes premiers strips je parle du frout, mais aussi de s’auto-stimuler pendant les rapports et plusieurs nanas m’ont dit : « Ah mais moi j’osais pas ! Merci ! »
Ce sont plusieurs choses qui me sont arrivées de manière diffuse mais je les mets dans le même strip pour que ce soit un peu concentré.

Et donc, quand est ce que ça sort ?

Tous les premiers samedis du mois. Pour la petite référence, vous savez le film porno sur Canal+ à l’époque, c’était tous les premiers samedis du mois !

Quelles ont été les réactions de ton entourage ?

En fait, la réaction que j’ai craint le plus a été celle de mon conjoint, parce que j’ai pas envie de le vexer, parce que forcément quand je creuse dans ma vie personnelle ça creuse dans la sienne…
Du côté de mes parents, c’était simple parce qu’ils s’en fichent. À part si un jour je leur dit que *biiiiiiiiip* Ma mère est de la génération mai 68, très ouverte, et mon père trouve ça drôle, donc ça passe.
Le lectorat de Madmoizelle est de qualité, donc elles sont toujours dans le vrai, et en publiant sur Mad j’ai remarqué qu’on avait un vrai impact sur les gens et je trouve ça super.

Quel est ton rapport au corps et à la nudité dans tes dessins ?

Je pense vraiment que quand on apprend à dessiner, on commence par faire du nu. Mais j’ai commencé à 12-13 ans et ça m’a permis de voir d’autres corps que ceux qui étaient sur des magazines donc très tôt je me suis dit : c’est bon, tout le monde n’a pas des seins et des fesses de telle façon ou de telle façon.
Finalement, quand tu commences à vraiment dessiner, tu ne vois plus les gens nus mais comme si ils avaient une combinaison avec un zip dans le dos, j’ai moi-même déjà posé avec et pour des copines, pour qu’on se dessine mutuellement.
Globalement, le fait de me dessiner nue je m’en fiche un peu. Je ne suis pas pudique mais je ne me mettrai pas pour autant nue dehors. Grâce au dessin, j’ai appris à me connaître et à accepter mon corps. J’ai des petits seins, j’ai des petits seins, point.

Et concernant ton avenir, que souhaites-tu ?

J’aimerais beaucoup être éditée !! (offre à saisir) Et beaucoup de projets secrets qui s’annoncent…

Affaire à suivre…

http://www.madmoizelle.com/pelotages-furtifs-cyprine-328489

https://www.facebook.com/lesdessinsdecy?__mref=message_bubble

http://maistaistoidonc.blogspot.fr/

Laisser un commentaire