La Cup

par Clémentine Posté le 30-11-2014



Est ce que toi aussi tu t’es déjà retrouvée à court de tampons ? Ou chez quelqu’un qui n’a pas de poubelle dans ses toilettes ? Ou encore dans un lieu sauvage où il n’existe ni toilettes, ni poubelle et qu’en plus tu n’as plus de tampons ? Je crois qu’on est toutes d’accord pour qu’une révolution technologique débarque dans nos magasins. La cup est une de ces petites merveilles qui existe depuis bien longtemps et qui pourtant ne fait fureur que depuis peu. Tu ne connais pas encore la cup ou tu n’y as pas encore adhéré ? Ne t’inquiète pas, à mon avis tu ne vas pas tarder à t’en procurer une.


Alors qu’est ce qu’une cup, concrètement ?
C’est une coupe menstruelle à utiliser à la place d’un tampon. En forme de cloche avec un contour et une bordure arrondie, elle s’insère dans le vagin en guise de protection hygiénique durant la période de menstruation. Généralement en silicone, en TPE ou en latex, elle a été conçue pour s’adapter à ton corps, éviter les allergies et préserver au maximum ta flore vaginale.

Encore mal rependue, tu ne pourras trouver ta cup que sur le net ou dans quelques magasins spécialisés (malheureusement, si tu habites toi aussi dans la campagne tu devras te contenter d’internet).
Les prix varient sur le net, allant de 13 à 30 euros selon la matière utilisée à la fabrication.
Il faut ensuite choisir la couleur que tu veux, et c’est un choix cornélien je t’assure (mais si je peux te donner un conseil, celles à paillettes sont les plus sympas). Vient le choix de la taille. Tu peux choisir entre S, M et L selon ta morphologie. Un guide de taille t’est proposé. Pour t’expliquer quelle taille fait ton vagin, il te faut juste savoir ta taille approximative, ta corpulence et ta situation (si tu as déjà accouché par voie basse). Rien de plus simple.
Une fois reçue, ta joie sera telle que tu auras hâte d’avoir tes prochaines règles.

C’est alors que se pose la question : « Comment ça marche au fait ? »
Il te faut déjà laver et stériliser ta cup. Rince la à l’eau claire sans jamais utiliser de produit (sauf produits conçus à cet effet). Place ensuite ta cup durant 5 à 10 minutes dans de l’eau bouillante afin de la stériliser. La stérilisation doit se faire avant et après chaque menstruation pour éviter toute infection.
Pour insérer ta cup, il te suffit de plier un des bords vers l’intérieur puis de la glisser entièrement dans ton vagin. Pour les premières fois tu peux humidifier la coupe pour faciliter l’insertion.
La cup doit être placée plus bas que le tampon et doit rester à l’entrée du vagin. Une fois dans ton vagin, tu peux passer un doigt autour afin de voir si l’étanchéité entre la cup et ta paroi vaginale est bien faite. Ce qui évitera toute fuite malencontreuse.

La cup tient grâce aux muscles vaginaux, et non par effet de ventouse comme le pense beaucoup de femmes. Les muscles vont permettre à la cup de tenir en place en l’empêchant d’aller vers le fond ou vers la sortie.
Il est impossible pour la cup de se perdre dans ton corps, même si elle remonte ne serait-ce qu’un peu, elle serait vite stoppée par le col de l’utérus qui fait barrage.

Pour l’enlever, les premières fois s’avèrent périlleuses. Il faut tout d’abord se détendre et décontracter ses muscles vaginaux.
Certaines cup sont conçues avec un embout pour pouvoir l’enlever plus facilement, ce qui est très pratique pour une première fois.
Il ne faut surtout pas tirer comme tu le ferais avec un tampon. Il faut pincer légèrement la base de la coupe tout en maintenant la cloche droite afin de faire un appel d’air et d’enlever l’étanchéité faite avec la paroi de ton vagin.
Il se peut que tu n’arrives pas à l’enlever du premier coup lors des premières utilisations. Mais pas de panique, tu ne risques rien, il faut absolument se détendre et essayer d’autres positions qui facilitent la passage, comme la position accroupie.

La cup peut être gardée environ 12h avant d’être enlevée, rincée et replacée jusqu’à la fin des règles. Et ne t’inquiète pas, la cup ne fuira pas si l’étanchéité est bien faite et, surtout, elle ne peut pas déborder.
Une coupe menstruelle peut contenir 30 ml, ce qui représente presque la totalité du sang perdu tout au long des règles.
Ce qui ne veut évidemment pas dire qu’on peut la vider seulement 2 fois pendant cette période. Il est important de la vider toutes les 12h, de la rincer et de la replacer, ça évitera toute infection.
À la fin de tes règles il te suffit de la stériliser et de la placer dans son étui et dans un endroit sec à l’abri de la lumière. La cup a une durée de vie d’environ 10 ans, ce qui est plutôt rentable me semble t-il.

Toujours pas convaincue ? Bien. Je sors les arguments en béton. Voici une petite liste des avantages et inconvénients de la cup :

*La cup est bien plus écologique que les tampons qui ont besoin de produits chimiques pour leur fabrication. La cup dure 10 ans, elle n’a donc pas besoin d’être détruite, ce qui préserve considérablement la planète et les eaux.
*C’est aussi bien plus économique.
Nous avons dans une vie environ 400 fois nos règles. Nous utilisons environ 24 tampons par menstruation, ce qui représente une boîte de tampons entière. Une boîte de tampons coûtant environ 4 euros, nous dépensons alors plus de 2 000 euro pour plus de 12 000 tampons. Utiliser une cup te couterait entre 60 et 120 euro maximum dans toute une vie. Bonjour les économies, de quoi te payer un mobil home au camping d’Arcachon.
*La cup empêche les fuites si elle est mise correctement. Adieu les protège-slips.
*Elle est aussi invisible sous les sous-vêtements, plus de petite ficelle qui se fait la malle par un côté de ta culotte ou de ton maillot.
*Plus besoin de toilettes et de poubelles à portée de main toute la journée. Tu peux la garder 12h, tu as donc le temps de trouver des toilettes et un lavabo ou même attendre d’être pépouse chez toi.
*Tu n’as plus à te soucier d’avoir ou non des tampons de rechange dans ton sac ou dans ta salle de bain.
*La cup est aussi plus confortable, sa matière flexible lui permet d’épouser ton corps et donc de ne pas la sentir de la journée.
*Elle préserve ta flore vaginale intacte, contrairement aux tampons.
*Et empêche aussi toute odeur de sortir car le sang n’est pas au contact de l’air une fois recueilli dans la coupe.

La cup a tout de même quelques inconvénient (mais si peu).
*Si tu veux acheter une cup il faut être à l’aise avec ton corps et le sang qui en sort. Il ne faut pas avoir peur d’aller chercher ta coupe avec tes doigts, c’est vrai que cela peut en repousser quelques-unes d’entre vous.
*Certaines femmes peuvent être allergiques au silicone, bien que ces cas soient rares (c’est pour cela que des cup en TPE et en latex on été aussi créées).
*Selon les modèles de cup, une tige est placée à la base de la coupe afin de la retirer plus facilement, elle peut être parfois trop longue et peut en gêner plusieurs d’entre vous (cependant la tige se coupe facilement. Il existe aussi d’autres modèles avec une petite boule ou alors sans rien).

J’espère que tu es convaincue et que tu vas courir en acheter une sur les liens suivants. (Si tu n’es pas convaincue, ce n’est pas grave, tant que tu prends soin de ton corps c’est l’essentiel)





Pas de commentaire





Les petits liens utiles

Pour faire un petit cadeau à ton corps et à ton porte monnaie (et aussi à toi) c’est par ici ou par là
Vidéo explicative de son utilisation

Quelques témoignages d'utilisatrices par ici



Et si tu n’es pas encore convaincue malgrés tout ça, je te propose une dernier argument super sympa par Madmoizelle

Love ma Cup